émoji drapeau breton

Il y a plus court pour évoquer la Bretagne, non ? L’association www.bzh se mobilise pour qu’il existe un emoji drapeau breton et a mené une campagne de crowndfunding ; 671 contributeurs, 22 650 euros récoltés. L’objectif : financer une campagne de communication début 2020 pour prouver à Unicode, consortium américain qui alloue les emojis, que le drapeau breton sera utilisé en nombre dans les conversations numériques.

Une campagne de communication en 2020

Avec cet argent récolté, une grande campagne de communication va être lancée à partir de janvier 2020, pour convaincre Facebook, Twitter ou Instagram. Cette opération collective sera menée sur toute la Bretagne, à Paris et, bien sûr, en ligne.
L’objectif est de convaincre une de ces plateformes d’adopter l’emoji drapeau breton et de démontrer son utilisation par tous les inconditionnels de la Bretagne. 

émoji drapeau breton

En un mois, la campagne de financement participatif menée sur la plateforme bretonne Kengo.bzh https://kengo.bzh a dépassé les attentes pour atteindre les 22 650 € de collecte ! « Nous remercions chaleureusement tous les contributeurs de l’opération #EmojiBZH. Nous avons recensé un panel de 671 contributeurs aux quatre coins du monde, détaille David Lesvenan, Président de l’association www.bzhDes dons sont venus du Japon, du Canada, d’Hong-Kong, des États-Unis ou encore d’Australie ! » 

Il faut convaincre de l’autre côté de l’Atlantique

L’association www.bzh a déposé en septembre 2018, avec le soutien de la Région Bretagne https://www.bretagne.bzh, un dossier pour la création d’un emoji drapeau breton auprès du consortium Unicode, instance américaine qui détermine la mise en place des emojis au niveau mondial. Cette candidature est restée en suspens car le consortium Unicode a fait évoluer sa politique et souhaite désormais s’assurer du succès futur d’un emoji drapeau en préconisant son adoption par au moins une plateforme (Facebook, Apple, Twitter, Instagram…) avant sa généralisation. 

Il faut donc changer de stratégie : l’emoji drapeau breton doit faire la différence parmi les 5 000 drapeaux régionaux activables à travers le monde et être adopté par une plateforme pour appuyer une future demande auprès d’Unicode.
L’association.bzh compte sur la mobilisation des bretons et amoureux de la Bretagne pour utiliser l’emoji drapeau breton sur le réseau social qui l’hébergera pour sa phase de test.

À l’issue de cette deuxième étape, l’association déposera une nouvelle candidature au printemps 2020.

Un emoji, pour quoi faire ?

David Lesvenan, Président de l’association www.bzh et ses équipes en sont convaincus : “C’est une formidable opportunité d’identification à la Bretagne sur les réseaux sociaux, à l’image du Gwenn ha Du arboré sur les plaques d’immatriculation des voitures. Il manque encore à la Bretagne et à ses acteurs un outil viral et facile d’utilisation pour assurer leur visibilité à l’échelle européenne et mondiale, en complément de l’extension internet .bzh ”.

Avoir l’emoji Gwenn ha du permettra à la Bretagne de rayonner pleinement sur les réseaux sociaux et les 5,4 milliards de téléphones mobiles de la planète.

C'est un retour sur mes terres natales avec l'aventure Entreprendre.bzh ! Après une carrière dans l'audiovisuel à Paris, notamment en tant que rédactrice en chef pour la chaîne info Bfmtv, la vie m'a ramené en Bretagne. Mon envie ? Rencontrer et partager avec vous les parcours de ceux qui osent, bougent, innovent grâce à leur motivation, leur énergie ou leur histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.