Mobilect, entreprise spécialisée dans la vente et la location de véhicules électriques est implantée à Rennes et St Malo. Un de ses objectifs, booster la vente des scooters électriques pour les professionnels et les particuliers en Bretagne. Moyen de transport démocratisé partout dans le monde, les français sont encore frileux à utiliser les 2 roues.

Raphael Gamand, 44 ans, directeur adjoint de Mobilect a eu plusieurs vies professionnelles avant de se lancer dans le secteur de la mobilité électrique. Il en est convaincu, il faut aujourd’hui développer le marché des véhicules “verts” dans l’Ouest. Le site Mobilect de Montgermont (près de Rennes) dans lequel Entreprendre.bzh s’est rendu propose du 2 aux 4 roues à la location ou à l’achat.

Pour qui, pour quels usages?

Les entreprises de livraison ont été les premières cibles des fabricants de scooter. D’autres activités qui nécessitent des trajets citadins se sont également équipées, les agents immobiliers par exemple mais c’est encore trop peu : “Chez Mobilect, nous accompagnons les entreprises dans leurs projets de mobilité électrique. A chaque usage, son véhicule, il y a toujours une solution” précise Raphael. L’autre défi, convaincre que ces 2 roues peuvent aussi convenir pour un trajet domicile-travail : “Avec son faible encombrement dans les embouteillages, le scooter permet de se faufiler partout et peut se garer facilement en ville. Tout le monde peut avoir un scooter que l’on soit citadin ou que l’on habite à la campagne”.

Les principaux freins ? Prix à l’achat et autonomie de la batterie. 

Le premier prix d’un scooter électrique est aux alentours de 2000 euros TTC. Pour Raphael Gamand, même si le prix peut être supérieur à un thermique, ce sont sur les frais d’entretien que se font les économies: « Toutes les études dans le monde le prouvent, le scooter électrique est beaucoup moins cher à l’usage que le scooter thermique parce que vous n’avez pas de frais de vidange, pas de filtre et bien sûr pas de carburant. ».

Les fabricants de scooter ont fait de gros efforts sur l’autonomie des véhicules : « la plupart des scooters ont des batteries amovibles, donc si vous en achetez une en plus, elle recharge pendant que vous utilisez l’autre. En entrée de gamme, votre scooter a entre 50 et 80 km d’autonomie. Une batterie supplémentaire coûte environ 600 euros » détaille Raphael Gamand.

Il existe évidemment plein de modèles différents de scooters électriques, allez les essayer chez Raphael et son équipe. Ils savent de quoi ils parlent, tous roulent à l’électrique !

Contact : https://www.mobilect.fr

Testé par ebzh !

Nous avons testé un E-Swan, fabriqué en Asie et assemblé à Lannion. Ce qui surprend c’est évidemment le silence ! Il y a une assise confortable, des roues assez larges pour une bonne stabilité.

L’E-Swan est affiché à 2 499 euros avec 420 euros de bonus écologique, donc coûte 2 079 euros neuf, là où des vélos électriques s’affichent aux alentours de 1 500 euros. Vous roulez à 45km/h maximum, avec 60 km d’autonomie. La batterie amovible pèse 12 kg et se recharge en 5h sur une prise électrique classique, une batterie supplémentaire coûte entre 500 et 600 euros. 

Par contre, peu de place pour des rangements, la place est réservée à la batterie, il faut rajouter un Top case

C'est un retour sur mes terres natales avec l'aventure Entreprendre.bzh ! Après une carrière dans l'audiovisuel à Paris, notamment en tant que rédactrice en chef pour la chaîne info Bfmtv, la vie m'a ramené en Bretagne. Mon envie ? Rencontrer et partager avec vous les parcours de ceux qui osent, bougent, innovent grâce à leur motivation, leur énergie ou leur histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.