La 5G entre en gare de Rennes

0
75

Du très haut débit (5G) à disposition des usagers et des agents de la SNCF

Depuis un an, les équipes E-SNCF travaillent sur la révolution numérique que va être l’arrivée de la 5G pour les usagers et agents de l’entreprise ferroviaire. La gare de Rennes et ses 9 millions de voyageurs par an a été choisie pour tester, grandeur nature, la 5G sur la fréquence récemment libérée par l’ARCEP de 26 Ghz. Tests réussis le 14 novembre dernier, un service de « téléchargement instantané » va être expérimenté dans les semaines à venir, 3 autres applications sont attendues début 2020.

« Libérer les usages, c’est ce que permet la 5G. Nous sommes en phase de test jusqu’en 2021 dans les gares françaises. Nous voulons être prêts quand la 5G sera commercialisée », précise Mathieu Belouar, responsable Veille stratégique et Innovations Telecom E-SNCF.

Imaginez un immense terrain de jeux, aucune limite pour évoquer toutes les applications qui pourraient un jour se concrétiser: des sessions de réalité virtuelle dans le train, des vidéo conférences dans des cabines ad hoc pendant que vous voyagez, des trains autonomesla connectivité à très haut débit dans les 3029 gares en France.

Imaginer les trains du futur

Mathieu Belouar et ses équipes ont fait de la veille, multiplié les voyages « En Europe, nous sommes en retard par rapport à ce qui se fait en Asie dans les Telecom : en Corée, il y a déjà la 5G , elle est en place au Japon depuis septembre. Il y a un champ des possibles incroyable, nous avons testé à Tokyo une téléconférence en 3D immersive avec des avatars en plein milieu du Grand Canyon! » s’enthousiasme Mathieu.

La SNCF a une roadmap jusqu’en 2025-26, avec 28 cas d’usage recensés, qui balaient tous les services : 12 tests différents dans les gares françaises de Rennes, Nantes, Lyon Part-Dieu jusqu’en 2021 et d’autres applications telles que le pilotage de drones pour surveiller les voies, ou le renforcement de la maintenance prédictive à partir de 2022-23.

5G Rennes
Crédit photo : Mathieu Vigneau AREP

Téléchargement quasi instantané, video chat, de nouveaux services proposés gare de Rennes 

Avant d’arriver à de telles avancées technologiques, il faut réaliser des tests en conditions réelles.

Côté passagers, deux nouveaux services sont proposés. Vous pourrez télécharger, dans quelques semaines, votre série préférée dans un hotspot avant de prendre le train « Nous allons convertir le signal 5G en signal wifi de très haute qualité : un téléchargement de 2 Gigaoctets prendra moins de 30 secondes », explique Mathieu Belouar.

Début 2020, un guichet virtuel, un videochat avec un agent SNCF sur le principe du facetime d’Apple, est mis à disposition pour modifier ou échanger un billet. 

Côté SNCF, la 5G permet une interconnexion sans avoir un fil à la patte. Les caméras de vidéosurveillance vont bénéficier de cette connectivité.

Pour faciliter le travail des techniciens, une maintenance en réalité augmentée est prévue.

Mathieur Belouar l’assure « la connectivité ne trouble pas les usages classiques. La videochat, c’est un nouveau service, pas en remplacement d’un service qui existe déjà. Les agents sont volontaires pour utiliser ces nouveaux outils. L’arrivée de la 5G va transformer certains emplois et amener de nouvelles compétences. »

La 5G ouverte aux start-up

La fréquence 26 GHz testée par la SNCF, gare de Rennes, est aujourd’hui utilisée par les satellites ou les radars militaires. Cette fréquence permet soit un très, très, haut débit, plus que les fréquences classiques, mais elle est à priori plus fragile, et elle sera sans doute plus utilisée en milieu fermé comme les aéroports, les centres commerciaux et les gares. En cas de brouillard ou de pluie, son signal pourrait être perturbé.

Dans le cahier des charges prévu par l’ARCEP qui prête les fréquences pendant 3 ans, la 5G a vocation à être testée par le plus grand nombre d’acteurs économiques. La SNCF avec Orange et Nokia, partenaires de l’opération, ouvrent une plateforme en 2020 au sein de la gare.

Des services de réalité virtuelle et de réalité augmentée proposés, des téléphones compatibles mis à disposition, de quoi permettre aux entreprises de s’essayer à la 5G et leur ouvrir les portes de la transformation numérique 

C'est un retour sur mes terres natales avec l'aventure Entreprendre.bzh ! Après une carrière dans l'audiovisuel à Paris, notamment en tant que rédactrice en chef pour la chaîne info Bfmtv, la vie m'a ramené en Bretagne. Mon envie ? Rencontrer et partager avec vous les parcours de ceux qui osent, bougent, innovent grâce à leur motivation, leur énergie ou leur histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.