46 propriétaires d’hôtels en Bretagne affichent leur solidarité auprès des personnels soignants. Les membres des Hôtels de charme et de caractère en Bretagne (HCCB) offrent 20 séjours pour leur dire merci et leur permettre une parenthèse enchantée “quand tout sera terminé”.

Des hôtels aux petits soins pour les personnels soignants !
Les hôtels partenaires de l’HCCB vont du 3 au 5 étoiles. Ici l’hôtel Edgar à Saint-Brieuc

Offrir un moment de répit quand tout sera fini. C’est dans cet esprit que les quelques 46 propriétaires indépendants d’hôtels de charme en Bretagne ont lancé leur opération de solidarité. “Nous offrons 20 séjours aux personnels soignants bretons. C’est la moindre des choses que l’on puisse faire”, explique Maxime Julien président de l’HCCB (hôtels de charme et de caractère en Bretagne). Pour remercier toutes celles et ceux qui tous les jours travaillent pendant que les autres sont confinés. “Dans notre établissement, nous voulons remercier tous ceux qui ont contribué à la solidarité nationale”, précise Corinne Barbarin, directrice de l’hôtel L’Agapa à Perros-Guirec. Les détails de cette opération sont encore flous. Les nuitées seront probablement proposées aux personnels soignants des établissements hospitaliers bretons. “Nous avons voulu tout de suite dire merci, à notre façon. Si nous devons proposer plus de 20 séjours, nous le ferons”, explique le président de l’association, et lui-même propriétaire d’un hôtel à Saint-Brieuc. Libre à chaque propriétaire d’hôtel de faire plus s’il le souhaite.

Un séjour dans l’hôtel de votre choix

Des hôtels aux petits soins pour les personnels soignants !
Une nuit, un dîner et un petit-déjeuner offerts au personnel soignant et sa famille. Ici L’Agapa à Perros-Guirec.

Une bouteille de champagne, un Spa, et pourquoi pas un massage? “Nos clients viennent dans nos hôtels pour avoir un moment de détente. Nous voulons permettre à celles et ceux qui luttent contre le Covid-19 et qui n’ont pas forcément la chance de s’offrir de tels séjours de profiter d’une pause salvatrice”, précise la directrice du 5 étoiles L’Agapa. L’association HCCB qui existe depuis plus de 20 ans, représente des hôtels bretons du 3 au 5 étoiles, qui ont 50 chambres maximum. “Nos établissements ont tous du charme, c’est un peu comme à la maison”, précise le président de l’association. Dans ce séjour, sera a minima compris le dîner, la nuit et le petit-déjeuner, “pour le personnel soignant et sa famille, bien évidemment !”, précise Maxime Jullien.

“Cet été, voyageons en Bretagne”

Des hôtels aux petits soins pour les personnels soignants !
Campagne de communication des acteurs économiques bretons du tourisme, incitant à passer ses vacances d’été en Bretagne.

Ces hôteliers solidaires sont également les premiers touchés économiquement par le confinement et la situation inédite de pandémie que vit la France. Les premières vacances de Pâques ne verront pas affluer les touristes attendus. Pour des villes dont l’activité économique tourne essentiellement autour du tourisme comme Saint-Malo, Lorient, Quimper, les mois à venir vont être déterminants. Et cette déclaration ce mardi du secrétaire d’Etat aux Transports, n’est pas faite pour les rassurer. Jean-Baptiste Djebbari a, en effet, estimé que les Français devaient “attendre” avant de réserver pour les vacances d’été, la situation liée à l’épidémie de Covid-19 étant “encore trop incertaine”. “Nous proposons à tous nos clients de reporter leurs séjours, nous voulons fidéliser notre clientèle, qu’ils reviennent, quand tout sera terminé, profiter de nos établissements”, explique Corinne Barbarin. Les hôtels de charme et de caractère en Bretagne, comme bon nombre d’acteurs du tourisme, se mobilisent et lancent une campagne de communication invitant chacun à choisir la Bretagne comme destination des prochaines vacances d’été. “Cet été, voyageons en Bretagne…soyons solidaires”, peut-on lire sur l’affiche. Le tourisme emploie en Bretagne près de 60 000 personnes et représente 8% du PIB breton.

C'est un retour sur mes terres natales avec l'aventure Entreprendre.bzh ! Après une carrière dans l'audiovisuel à Paris, notamment en tant que rédactrice en chef pour la chaîne info Bfmtv, la vie m'a ramené en Bretagne. Mon envie ? Rencontrer et partager avec vous les parcours de ceux qui osent, bougent, innovent grâce à leur motivation, leur énergie ou leur histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.