La Convention citoyenne pour le climat a remis 149 propositions pour le climat. Parmi elles, amener les professionnels du bâtiment vers des constructions éco-responsables. En Bretagne, Eric Lequertier, architecte-paysagiste, accompagne des entreprises, comme Decathlon, à préserver la biodiversité lors de l’installation de leurs enseignes. Il est le premier en France à créer un Diagnostic de Performance Environnementale.

Pour vous, il est essentiel d’intégrer la biodiversité dès la génèse d’un projet de construction qu’il soit commercial, industriel ou tertiaire

-Eric Lequertier, architecte-paysagiste : “L’architecte-paysagiste est très souvent la variable d’ajustement dans la construction ou la rénovation d’un bâtiment. On lui demande souvent de rajouter 3-4 arbres autour du bâtiment pour faire joli ! Mais aujourd’hui, plus que jamais, il faut freiner l’étalement urbain et préserver la nature. Le confinement a mis en avant l’importance d’améliorer le cadre et la qualité de vie.”

Comment allier BTP et biodiversité ?

-Eric Lequertier : “Il faut que l’architecte-paysagiste soit à égalité avec l’architecte du bâtiment. Notre premier projet, nous l’avons fait avec Decathlon à Saint-Jouan-des-Guérêts, près de Saint-Malo en Bretagne. Nous faisons un Diagnostic de Performance Environnementale comme il existe déjà des diagnostics de performance énergétique. Nous mesurons l’impact sur l’environnement avant et après travaux.”

Bâtiment : et si la biodiversité faisait partie des plans ?
Mélange fleuri avec des protections biologiques intégrées. Copyright-Gérard Cazade

L’objectif est évidemment de limiter au maximum l’impact sur l’environnement

-Eric Lequertier : “Agir sur la biodiversité, c’est limiter les dégâts de l’urbanisation, les risques d’inondations, le réchauffement climatique, et créer un environnement nocturne propice à la faune. On va mettre en place un aménagement éco-paysagé pour répondre à toutes ces nécessités et pour cela on travaille sur 4 trames : verte, bleue, brune, noire et on commence à intégrer une 5e trame qui est la trame blanche sur la qualité de vie.”

Concrètement, en quoi consistent ces trames ?

-Eric Lequertier : “La trame verte, c’est agir dans la continuité du territoire existant sur la biodiversité. Créer des rideaux d’arbres, des “poumons verts” sur le site, faire des parkings ombragés pour plus de fraîcheur l’été, des mélanges fleuris avec des protections biologiques intégrées. On crée des nichoirs à oiseaux, notamment pour des mésanges qui luttent contre les chenilles processionnaires. La trame bleue, c’est la continuité des cours d’eau et des zones humides. Vous n’avez pas besoin d’autant de grilles d’évacuation de pluie si vous créez une noue paysagère qui récupère les eaux du parking. La trame brune est essentielle aussi, c’est de préserver au maximum les sols et notamment la richesse de la faune avec les champignons notamment. La trame noire, c’est le travail sur la pollution lumineuse, limiter l’impact sur la faune et la flore. Et j’aimerais développer la trame blanche sur la qualité de vie et de bien-être des lieux.”

Bâtiment : et si la biodiversité faisait partie des plans ?
Sur le site de Décathlon, près de Saint-Malo, 1 5000 m² d’espaces verts ont été plantés. Copyright-Gérard Cazade

Décathlon est la première enseigne à avoir travaillé avec vous sur la biodiversité positive

-Eric Lequertier : “Décathlon voulait implanter une enseigne près de Saint-Malo, j’étais candidat à l’appel d’offres. Quand j’ai évoqué mon projet de construire autour de la biodiversité, ils ont été emballés. Ils voulaient pouvoir mesurer l’impact des ces aménagements sur la biodiversité, j’ai donc mis au point ce cahier des charges. C’est le premier bâtiment en France à avoir travaillé à partir de notre Diagnostic de Performance Environnementale. Pour vous donner une idée, ce projet c’est 1 5000 m² d’espaces verts plantés. 65 arbres, 2 200 arbustes et plantes vivaces, un parcours pédagogique de la biodiversité de 850 m² comprenant différents types de mélange qui attirent soient les abeilles, les papillons, les oiseaux, les insectes, une retenue d’eau où se déversent la noue avec 200 plantes épuratrices…”

Une retenue d’eau a été créée sur le site de Décathlon, près de Saint-Malo. Copyright-Gérard Cazade

Cela a un coût…

-Eric Lequertier : “Bien sûr mais c’est aussi des économies d’énergie. Avec un travail sur le nombre de luminaires, l’intensité, l’ADEME affirme que l’on peut faire jusqu’à 40% d’économie d’énergie. Même chose avec l’implantation des arbres qui permettent une meilleure isolation du bâtiment. Tous les projets chez Décathlon passent maintenant par le Diagnostic de Performance Environnementale. Le groupe Lidl nous a contactés après le confinement. Certains promoteurs commencent à y réfléchir, il y a une prise de conscience.”

Pour vous, le Diagnostic de Performance Environnementale doit être un préalable à l’obtention d’un permis de construire

Eric Lequertier, architecte-paysagiste malouin, à l’origine du Diagnostic de Performance Environnementale.

-Eric Lequertier : “Le Diagnostic de Performance Environnementale (DPE) est un outil qui n’a pas d’autre équivalence en France. Il s’appuie sur 74 critères d’évaluation. Chaque critère est évalué suivant un barème de notation de 0 à 100 qui évalue l’impact du projet sur l’environnement. Si un critère obtient la note de 50, il bascule vers une biodiversité positive ! Chez Decathlon à Saint-Jouan-des-Guérêts, de 40 à l’état initial, l’indice de biodiversité est estimé à 84 après projet. Le label dure 5 ans avec une vérification au bout de 3 ans. De rendre ce diagnostic obligatoire permet de faire évoluer les projets du bâtiment vers des constructions/rénovations autour de la biodiversité avec un travail dès la conception, des mesures avant et après projet et une signature de bio-diversité, témoin de l’engagement autour du projet.”

C'est un retour sur mes terres natales avec l'aventure Entreprendre.bzh ! Après une carrière dans l'audiovisuel à Paris, notamment en tant que rédactrice en chef pour la chaîne info Bfmtv, la vie m'a ramené en Bretagne. Mon envie ? Rencontrer et partager avec vous les parcours de ceux qui osent, bougent, innovent grâce à leur motivation, leur énergie ou leur histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.