Chez Insaniam, nous avons un processus de recrutement sans CV et lettre de motivation. Ce sont des éléments qui ne nous permettent pas de trouver le profil idéal pour notre société. De ce fait, candidater chez nous avec un CV et/ou une lettre de motivation est tout simplement éliminatoire.

La raison est assez simple, nous privilégions le partage de valeurs et la compatibilité avec les différentes personnalités de l’équipe aux compétences (puisque nous sommes organisme de formation) qui peuvent s’acquérir.

Cette semaine, nous avons eu une réaction particulière d’une personne prénommée Olivia qui m’a poussé à la rédaction de cet article. Je me permets de la citer puisqu’elle a mis en public sur son compte Twitter nos échanges. Olivia a eu la délicatesse de cumuler ce qu’il ne fallait pas faire pour postuler dans une entreprise qui recrute sans CV, ni lettre de motivation.

Grâce à Olivia, je vais vous expliquer ce qu’il faut éviter (attention, liste non exhaustive) pour postuler.

Envoyer un CV

Cela peut vous sembler évident. En fait, pour moi, ça l’est. Je ne sais pas quoi rajouter de plus à ce point…

Ne pas s’intéresser à l’entreprise

Lorsque Olivia nous a, gentiment, communiqué son CV par email pour postuler, j’ai répondu que c’était un élément éliminatoire. Vous pouvez penser que c’est une réponse sèche et que l’on se prive de talents. C’est vrai.

Néanmoins, c’est un très bon filtre pour jauger de l’intérêt qu’une personne porte à l’entreprise. Dans notre cas concret de la semaine, Olivia avait laissé un commentaire sous une annonce de stage (regrettant que ce soit un stage) qui précisait que l’on ne souhaite pas de CV et de lettre de motivation. Lorsqu’elle a candidaté, elle n’a donc pas pris le temps de nous connaître pour savoir que c’était éliminatoire…

Je vous recommande donc avant de postuler dans une entreprise, de chercher à la connaître pour pouvoir adapter votre candidature à l’esprit de l’entreprise.

Manquer de politesse en ne disant pas “bonjour” au début d’un mail

Tout est dans le titre. Aucun échange avec Olivia ne commençait par “bonjour”. Ce n’est pas un élément de politesse anodin.

Ne pas adapter son discours à l’entreprise où l’on candidate

Même si on postule spontanément, sans s’intéresser au mode de recrutement d’une entreprise, il est toujours possible de rebondir en s’adaptant au discours de l’entreprise. Si Olivia avait eu un peu d’humour dans ses réponses, il aurait été possible d’engager une discussion. Malheureusement pour la suite, elle a opté pour une autre solution.

Se moquer du processus de recrutement avec condescendance

Voici des passages de la réponse d’Olivia :

  • “Excusez-moi mais c’est une blague?”
  • C’est bien la première fois que je reçois une telle réponse!
  • J’aurais dû vous envoyer une photo de moi en maillot de bain ???

Je dois avouer que c’est la première fois que j’ai ce type de réaction par une personne qui postule pour intégrer mon entreprise. Je recommande plutôt de manifester son étonnement autrement et de chercher à comprendre comment et pourquoi nous avons fait ce choix. Notre processus de recrutement n’a pas été élaboré sur le coin d’une table avec des verres de vin pour s’amuser. 

Oui, c’est un recrutement atypique mais loin d’être unique. Je prends toujours le temps de l’expliquer à ceux qui veulent l’entendre.

Au passage, il y a quand même une différence entre envoyer un CV et une photo en maillot de bain (élément légèrement sexiste lorsque vous évoquez cela avec un recruteur du sexe opposé). Personnellement, je n’ai encore jamais recruté sur le critère de la photo en maillot de bain 😉

Sous-entendre que votre interlocuteur ment

Olivia nous indique qu’elle nous a déjà envoyé des mails. Dans l’équipe, personne n’a de traces de ce mail. Bref, ce n’est pas grave car un problème technique est toujours possible. Si vous avez un mail sans réponse, je vous recommande donc de ne pas laisser croire à votre interlocuteur que vous pensez qu’il ment. Des mails, nous en recevons beaucoup et nous prenons le soin de répondre à tout le monde.

Diffuser des mails privés sur Twitter…

Vous n’êtes pas content d’une réponse à une candidature. Quelle est votre premier réflexe ? Diffuser, en direct, vos échanges sur votre compte Twitter pour les partager avec vos 2300 abonnés.

Je vais peut-être en surprendre plus d’un mais des échanges de mails sont normalement privés. Il y a peu de chances que votre interlocuteur soit heureux de les retrouver avec des commentaires désobligeants et de la mauvaise foi sur les réseaux sociaux en public. Étrange, non ?

… et menacer le recruteur par la même occasion

Même si nous passons la diffusion sur les réseaux sociaux des messages. Je vous recommande très fortement de ne pas menacer de dévoiler en public le nom de l’entreprise en question. Je vais même étendre ma recommandation à éviter de menacer tout court (en public ou privé) un recruteur. Bizarrement, ils ne sont pas adeptes de ce genre de pratiques.

Je n’ai pas honte de nos méthodes de recrutement. C’est réfléchi et assumé. Du coup, la menace tombe un peu à l’eau et me donne même l’envie de m’étendre sur le sujet publiquement via cet article. 

Ne vraiment pas connaître l’entreprise en se plaignant !

Le dernier élément qui nous a amusé c’est quand nos pratiques sont qualifiées de folles (avec la connotation négative) alors que c’est la définition du nom de notre entreprise en latin.

En résumé, cette expérience ne fait que nous conforter dans le choix de cette méthode de recrutement qui nous a évité un entretien avec une personne qui ne partage pas les valeurs de notre entreprise. Olivia est certainement très compétente. Ce n’est pas la question. Nous cherchons à filtrer les personnes qui ne prennent pas le temps de nous connaître et à déceler des caractères compatibles avec notre entreprise.

Avec Olivia, ça ne match pas. Ce n’est pas grave, nous n’avons pas la prétention d’être universel et je lui souhaite de trouver chaussure à son pied.

-Publicité-

06 66 06 59 66

Fondateur de la société Insaniam basée à Rennes, avec mon équipe, nous vous proposons du Conseil en Stratégie d'entreprise, digitale et de croissance. Nous nous appliquons nos conseils à travers nos divers projets comme l'Agence de Blogueuses qui est une startup regroupant une communauté de 437 blogueuses facilitant les partenariats avec les entreprises désireuses de communiquer sur le web.

Vous voulez échanger sur votre Stratégie ? Contactez-moi pour en discuter autour d'un café :-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.