Certains nous qualifieront de fous, de doux rêveurs, de journalistes idéalistes.

C'est effectivement osé de lancer un nouveau média en 2021, dans un contexte de crise persistante pour la presse, et alors que bon nombre de nos consoeurs et confrères se battent pour leur indépendance, afin de vivre de leur métier.

Oui.

Mais avec notre site Ebzh, nous voulons faire du journalisme de solutions à travers des contenus variés, des articles en ligne, des vidéos, des podcasts pour...

Informer.

Partager.

Agir.

Avec vous, pour vous, acteurs engagés bretons, entreprises, associations, citoyens, collectivités qui cherchez à mettre du sens dans vos initiatives et qui inventez au quotidien des solutions pour demain.

Parce qu'agir autrement, c'est faire bouger les lignes et créer un impact positif sur la société,  sur votre territoire,  dans votre structure, pour l'environnement.

Et puis peut-être aussi parce que nous sommes un peu fous, rêveurs, et idéalistes, nous avons décidé de relever ce défi d'une information indépendante, en développant un lien fort avec notre communauté de lecteurs et d'auditeurs, pleine de talents et d'envies.

Céline Monsallier et Xavier Debontride


Qui sommes-nous ?

Xavier Debontride et Céline Monsallier, co-dirigeants d'Insaniam Média et Entreprendre.bzh

Céline Monsallier

Fondatrice d'Insaniam Média, l'éditeur d'Entreprendre.bzh. C'est un retour sur mes terres natales avec l'aventure Entreprendre.bzh ! Après une carrière dans l'audiovisuel à Paris, notamment en tant que rédactrice en chef pour la chaîne info Bfmtv, j'ai décidé de revenir sur mes terres natales. Mon envie ? Rencontrer, informer, partager, agir...pour celles et ceux qui entreprennent autrement, qui ont un impact social, sociétal, environnemental en Bretagne.

Xavier Debontride

À 54 ans, je suis un journaliste économique plus intéressé par l'humain que par les statistiques. J'ai débuté ma vie professionnelle dans des rédactions nationales (L'Usine Nouvelle, les Echos). Revenu à Rennes en 2002, j'ai alors travaillé pour de nombreux médias. Convaincu que les acteurs économiques au sens large détiennent une part de la solution face aux enjeux de notre époque, je souhaite éclairer les initiatives de celles et ceux qui agissent autrement en Bretagne.