2015, année record pour le marché du prêt immobilier avec une production qui a dépassé les 200 Milliards d’Euros, contre 119 en 2014. Certes porté par la baisse des taux et donc une importante demande de renégociation de la part des particuliers, mais 125 Milliards tout de même alloués pour financer des acquisitions.

Dans le même temps, poussé par une réglementation de la profession mise en œuvre depuis janvier 2013, le monde du courtage a continué à développer ses parts de marché et capte, aujourd’hui, pas loin du tiers de la production de prêts immobiliers.

Cette réglementation a permis une réelle professionnalisation du métier, les mots déontologie, éthique, savoir-être et savoir-faire sont d’ailleurs régulièrement repris dans la communication des courtiers.

Quel intérêt le client d’une banque trouve-t-il à passer par les services d’un courtier ?

En premier lieu, le courtier ou son mandataire, travaille exclusivement pour son client. Cela lui permet de trouver auprès d’un interlocuteur unique la meilleure solution de financement pour son projet. Grâce à des partenariats avec tous les établissements bancaires, le spécialiste en crédit lui évitera un long et fastidieux « tour des banques », et lui garantira la solution la plus pertinente selon la nature du projet à financer (conditions financières, montage sur mesure,…)

Ensuite, le client a un interlocuteur objectif qui mettra tout en œuvre pour satisfaire son client. En effet, la loi MURCEF interdit au courtier de facturer son client si ce dernier n’utilise finalement pas la solution qui lui est apportée.

Enfin, le client est certain que toutes les modalités du crédit auront été négociées. Le taux bien entendu, mais également l’assurance emprunteur, les pénalités de remboursement anticipé, la garantie, les différentes options du contrat de prêt (modulation, suspension des échéances…)

Vous l’aurez compris, l’intérêt pour le courtage en prêts immobiliers va grandissant, et ce mouvement ne devrait pas s’inverser dans les prochaines années.

Les clients se tournent de plus en plus naturellement vers les courtiers, en ayant pleinement conscience qu’ils se garantissent ainsi la meilleure solution de financement pour tous leurs projets !

-Publicité-

Apres 15 ans à travailler dans des agences bancaires, ou j'ai pu m'essayer sur l'ensemble des postes, du guichet à la direction d'agences, j'ai souhaité donner une nouvelle orientation à ma carrière.

J'ai donc choisi l'indépendance en devenant mandataire pour le courtier en prêt immobilier La Centrale de Financement. La Centrale de Financement, premier né des courtiers à vocation nationale après le durcissement de la réglementation encadrant les courtiers au travers du décret du 26 Janvier 2012, est une filiale du groupe Artémis, la financière du groupe Pinault.

J'ai donc la possibilité dans le cadre de mes mandats de solliciter l'intégralité des partenaires bancaires de la place de Rennes, ainsi que la quasi-totalité des assureurs proposant des contrats d'assurance emprunteur.

Mon métier consiste à trouver le meilleur financement possible pour mes clients dans le cadre de leur acquisition immobilière ou rachat de prêt immobilier. Je m'occupe de l'ensemble de la négociation financière, le taux, mais aussi l'assurance emprunteur (tarif et qualité), la garantie, les frais de dossier, les pénalités de remboursement anticipé, la possibilité de modularité des prêts seront autant de points d'attention.

Je me déplace chez mes clients si c'est plus simple pour eux, et je les accompagne chez le partenaire bancaire retenu si les clients le souhaitent.

Mon slogan ? Parlons de vous avant de parler de taux !

Vous pouvez me joindre au 06 13 53 56 92 ou par mail j.baron@lacentraledefinacement.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.