ÉDITORIAL

Patrons et symboles

C’est sans doute une première nationale. En Ille-et-Vilaine, le nouveau président du Medef départemental (l’Union des Entreprises 35) est un patron issu du monde de l’inclusion et qui porte depuis plusieurs années un discours engagé et concret sur la responsabilité sociétale des entreprises. Faut-il y voir un symbole, à l’heure où les débats se font de plus en plus vifs sur les questions d’impact économique ? À 52 ans, Éric Challan-Belval se veut homme de consensus. Patron depuis 2007 de la Feuille d’Erable, une entreprise spécialisée dans la collecte et le recyclage de papiers et cartons, qui emploie une soixantaine de collaborateurs, dont certains en situation de handicap, il connait de l’intérieur la réalité de l’économie circulaire et les contraintes qui pèsent sur l’emploi inclusif. En devenant “patron des patrons” de son territoire, il n’entend pas renier ses convictions et ses combats, même s’il se sait sans doute attendu au tournant par certains acteurs économiques moins sensibles que lui au “capitalisme humaniste” qu’il appelle de ses vœux. Son mandat de trois ans arrive en tout cas à point nommé pour accompagner ces évolutions, sans dogmatisme. “Je ne pense pas qu’il y ait deux mondes, un monde vertueux qui fasse la leçon à celui qui ne le serait pas”, nous explique-t-il.

Changer le système de l'intérieur

Au même moment ou presque, c’est un autre engagement lourd de sens qu’Emmanuel Faber a pris en accédant à la présidence de l’IISSB, le Conseil international des normes extra-financières. L'ancien PDG de Danone, qui avait transformé son groupe en entreprise à mission, continue de tracer son sillage en faveur de la finance verte. Avec, lui aussi, la volonté de changer le système de l’intérieur en pesant sur les normes qui mesurent la performance des entreprises.

Chez Entreprendre.bzh, nous continuerons en 2022 à être attentifs à toutes les initiatives concrètes qui font bouger les lignes. Ces dernières semaines nous ont fait nous intéresser à la thématique de l’innovation vertueuse, et nous avons croisé la route de Ti Jouets, qui propose une démarche solidaire dans le Finistère pour donner une seconde vie aux jeux et jouets et lutter contre le gaspillage.

Xavier Debontride


Toute l'équipe d'Entreprendre.bzh vous donne rendez-vous l'année prochaine.

365 jours tournés vers le changement, les transitions, les impacts positifs en Bretagne.

Pour que 2022 soit une année "autrement" !

Céline et Xavier


“Nous voulons valoriser les entreprises qui s’engagent”
Éric Challan-Belval vient d’être élu président de l’Union des Entreprises d’Ille-et-Vilaine (UE35). Le patron de la Feuille d’érable porte une parole engagée en matière d’inclusion et de RSE. Une ligne de conduite qu’il entend poursuivre durant son mandat, sans donner de leçons.

Noël anti-gaspi, achetez des jouets réemployés
Ti Jouets est la seule organisation de réemploi du jouet en Bretagne. 7 jouets sur 10 ne sont plus utilisés 8 mois après leur achat. Cette recyclerie vend des jeux, peluches entre 50 et 70% moins chers que neufs.

2040 : quel avenir numérique ?
La Digital Tech Conférence, qui s’est tenue à Rennes le 3 décembre, avait pour thème l’innovation vertueuse. Julien Tauvel, co-fondateur d’un studio de design spéculatif “Imprudence” s’est projeté en 2040. Quel avenir numérique dans 20 ans ?

Abonnez-vous !
Pour ne rater aucun article, rejoignez la communauté Ebzh ! Deux formulesd’abonnement, mensuelle ou annuelle, vous sont proposées ici.