La majorité des commerçants et plus largement toutes les entreprises qui diffusent de la musique connaissent le bonheur de payer la SACEM. Pour ne pas payer la SACEM, vous pouvez aussi faire le choix de diffuser de la musique libre de droit. Différents services en ligne existent, comme RadioSparx. Interview de Jonathan Vignon, dirigeant rennais de la filiale France.

ne plus payer la SACEM

Bonjour Jonathan ! En utilisant les services de RadioSparx, expliques-nous comment tu évites aux commerçants de payer la SACEM.

Bonjour Alexandre !

Déjà il faut savoir que la SACEM est une société privée, ce n’est pas un organisme de l’État, avec des policiers. C’est une entreprise privée (source : sacem.fr) qui gère les droits d’auteurs des artistes membres. Ce n’est pas une taxe, ils n’ont aucun pouvoir ; si vous utilisez aucune musique de leur répertoire, vous ne leur devez rien.

La SACEM profite d’un monopole de fait, et non de droit, alors que les monopoles sont interdits en France ! Ils ont peu de concurrence, ils utilisent leurs images de “policiers des droits d’auteurs” auprès des diffuseurs, avec un argumentaire adapté pour conserver cette image.

RadioSparx est une société de gestion de droits d’auteurs indépendante, en concurrence directe avec les sociétés de gestion collective tels que la SACEM, la SABAM, la SGAE … Contrairement à d’autres alternatives à la SACEM, notre statut nous permet de ne pas faire payer la SPRE à nos clients, car nous payons les droits d’auteurs et les droits voisins directement aux artistes que nous gérons, c’est équitable. Nous sommes en conformité avec la Directive 2014/26/UE sur la gestion collective des droits et sur l’octroi de licences multi-territoriales pour les utilisations des œuvres de musique en ligne.

Quelle est la somme que peut dépenser un commerce chaque année pour la  SACEM ?

La fourchette de prix d’une redevance SACEM et SPRE est très large, c’est en fonction du type de commerce. Pour les restaurants, la SACEM prend en compte le nombre de places assises et le nombre d’habitants dans la ville; ça va de 490,59€/an à 2712.17€/an (SACEM + SPRE). Pour les magasins c’est en fonction du nombre de personnes à travailler dans le magasin. Pour un petit magasin sans salarié, c’est 227.24€/an

Quelle économie promets-tu à tes utilisateurs ?

La première économie est financière, nous garantissons 50% d’économie sur la facture SACEM + SPRE ; pouvant aller jusqu’à 72% d’économie. En moyenne nos clients économisent 60%.

Ensuite nous apportons une économie de temps et technique, car nous fournissons 171 playlists thématiques sans aucune publicité.

Nos clients ont les musiques adaptées à l’ambiance qu’ils veulent donner, ils n’ont plus à gérer les musiques ; et ils peuvent profiter de nos services inclus ( insertion jingle audio, programmation de calendrier de diffusion… ).

ne plus payer la SACEM

Présentes-nous rapidement le fonctionnement de RadioSparx ?

RadioSparx gère les droits d’auteurs, mais aussi les droits voisins de 417000 musiques, nous les avons classées en 171 playlists thématiques pour tous les commerces, mises à jour quotidiennement :

  • Pop-Vocals
  • Branché
  • Cool mix
  • Jazz
  • Lounge
  • Salles de sports

Payer la SACEM

Nos clients peuvent donc créer leur propre playlist, afin de créer leur identité sonore. Nous proposons des solutions pour les indépendants, ainsi que pour les plus grands groupes ou franchises. La musique est diffusée en Streaming en se connectant sur www.radiosparx.com, ou bien par le biais de notre application.

Nos clients ont la possibilité de diffuser les musiques en Store & Forward, c’est à dire ils peuvent télécharger les musiques (par exemple la nuit quand le magasin est fermé), et la journée la musique est diffusée sans utiliser la bande passante internet.

Nous proposons également une Box : La R-box Pearl, pour la diffusion de musique sans ordinateur; elle est parfaite pour les franchises qui veulent avoir la même radio et jingle dans tous son réseau. La box utilise le Streaming ou le Store & Forward, elle possède un disque dur.

La meilleur façon de se rendre compte de la qualité de notre service, est de profiter de la période d’essai de 7 jours que nous faisons profiter à tout le monde, entièrement gratuitement.

Beaucoup de commerces ayant souscrit à un service de diffusion en ligne de musique libre de droit se font toujours relancer pour payer la SACEM. Quel conseil as-tu à leur donner ?

Au tout début de mon activité, j’ai pu constater quelques façons de faire pas très commerciales de la SACEM. Par exemple, ils ont continué à envoyer une facture à un leurs anciens clients avec des frais de retard. Quand je les ai contacté avec mes clients à coté, ils disaient que c’était une erreur informatique, qu’il ne fallait pas payer. Suite à ça, par le biais de notre avocat, nous leur avons demandé de faire attention, car cela pourrait se traduire par du harcèlement.

Donc afin d’éviter tout litige, nous fournissons bien sur une licence de diffusion officielle pour tous nos clients ; cela atteste que nos clients diffusent la musique du répertoire RadioSparx. Et donc que nos clients ont bien payé les droits d’auteurs et droits voisins auprès de RadioSparx.

Je conseille donc aux personnes qui sont relancées par la SACEM, d’envoyer une copie de la licence de diffusion à la SACEM, pour leur justifier que vous ne diffusez aucune musique de leur répertoire.

En revanche, si vous payez votre facture SACEM, vous êtes engagé avec eux sur la période de la facture. Pour nos clients, nous sommes leurs représentants en droits d’auteurs et voisins, avec l’aide de notre service juridique, nous traitons donc directement avec la SACEM et SPRE si besoin.

ne plus payer la SACEM

Comment contacter Jonathan Vignon ?

07 83 35 02 56
09 53 44 12 57

france@radiosparx.com

Insaniam est une société de Conseil en Stratégie œuvrant sous l'angle de l'état d’esprit et des outils issus du digital. Notre conviction est que la maîtrise du numérique permet à chacun de gagner en liberté et agilité. Ce gain est une source de développement libérant la créativité et l'innovation individuelle de tous, au profit du collectif. Le contrôle des outils garantit la construction d'un monde alliant le virtuel & l'humain.

Insaniam est actionnaire de la société Insaniam Média, éditeur du site entreprendre.bzh

4 Commentaires

  1. Salut,
    Il y a aussi la possibilité de créer soit même sa playlist, et de ne rien payer du tout… sur http://www.be-tunes.com
    C’est un site qui répertorie toutes les musiques libres de droit LES PLUS LIBRES…!

    Il faut savoir qu’ il y a plusieurs licences “libres de droit”…

    Sur be-tunes pas de prise de tête… On peut tout faire avec ces musiques… car les auteurs ont déjà pré-autorisé tout type d’ utilisation…
    Il suffira de les citer quand on utilise la musique… (“auteur” & “be-tunes.com”) …

    Pour un magasin, par exemple, il faudra afficher la liste des artistes et be-tunes.com visible de tous…

    Aucun droits SACEM à payer non-plus car ils ne font pas partie de leur répertoire…

  2. Et si une association prend un DJ, doit elle payer obligatoirement la Sacem et la Spre? Sachant que ce DJ doit sûrement déjà payer des droits pour diffuser la musique ??
    Merci pour vos réponses éclairantes!

  3. Oui bah on va faire simple.

    Aucun droits a payer car vous ne payez pas les artistes et du coup les exploitez purement

    En meme temps vu la qualité des musiques “Branchés” fallait pas s attendre a autre chose XD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.