Bonjour Kévin ! Peux-tu nous présenter l’association LADAPT ? Pourquoi et comment s’est créée votre association ?

LADAPT est une association reconnue d’utilité publique créée en 1929. Elle a pour finalité d’accompagner la personne en situation de handicap. Afin qu’elle acquérir ou retrouve son autonomie dans son quotidien. Cela passe par le «prendre soin » dans toutes ses dimensions, par l’orientation, la formation, l’insertion professionnelle. Et tout ce qui permet l’inclusion de la personne dans la société. LADAPT compte aujourd’hui plus de 120 établissements dans toute la France. Avec près de 2500 collaborateurs, accompagnant plus de 16000 personnes par an. Nous pouvons également compter sur un réseau de bénévoles engagés.

Peux-tu nous expliquer le concept de HandiDrone qui s’est déroulé le mardi 30 mai sur le terrain de l’association d’aéromodélisme Spirale 35 à Piré-sur-Seiche ?

HandiDrone est une opération initiée en 2016 par LADAPT. La première édition s’est déroulée en Haute-Savoie avec le soutien des associations Airgonay et Blaireaux Air Model. L’idée était d’offrir la possibilité à des personnes en situation de handicap d’accéder à une pratique innovante et sensationnelle : le pilotage de drone en immersion. Grâce à une caméra fixée sur le drone, le pilote reçoit en direct les images filmées sur des lunettes de retransmission vidéo. Ce qui permet d’obtenir des sensations de pilotage saisissantes.

Durant la journée du 30 mai, huit participants ont pu s’initier au pilotage de drone. Tout d’abord, la matinée leur a permis de se faire la main sur les simulateurs de vol. Le tout supervisé par les membres de l’association d’aéromodélisme Spirale 35. Le début d’après-midi était consacré à l’intervention de formateurs professionnels pour présenter les métiers du drone et leurs usages. La plus grande partie de l’après-midi a permis aux participants de s’essayer au pilotage d’avions et de drones, en standard et en immersion. Un système en double commande, aussi appelé « écolage », permettait à un membre de Spirale 35 de reprendre le contrôle de l’appareil si une mauvaise manipulation avait lieu.

Pourquoi choisir l’axe de l’insertion professionnel pour votre événement ? Quels sont les métiers liés au secteur d’activité du drone ?

L’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est une de nos missions fondamentales à LADAPT. Nous pensons que dans un environnement en pleine mutation, il faut savoir saisir les nouvelles opportunités qui se présentent à nous. Et les rendre accessibles à l’ensemble des publics. La filière du drone c’est aujourd’hui 7 000 emplois en France, et cela devrait représenter 20000 emplois d’ici à 2020.

Le pilotage de drone – et a fortiori le pilotage de drone en immersion – est une pratique émergente qui trouve son utilité dans de nombreux secteurs d’activités. Dans le secteur de la construction, on utilise des drones munis de caméra. Pour aller inspecter ou faire la maintenance dans des zones difficilement accessibles et/ou dangereuses pour l’homme. De même dans l’agriculture, des drones sont utilisés pour traiter des cultures malades. Permettant ainsi des interventions très localisées sans risque d’abîmer ces cultures. Le drone est évidemment de plus en plus utilisé dans les métiers de la communication, permettant la prise de vue aérienne à moindre coût. Depuis 2014, la SNCF utilise des drones pour des interventions sur le réseau ferroviaire. Elle a lancé Altametris en mars 2017, un service de prestations par drones pour les entreprises.

C’est pour cela que nous avons fait appel à l’entreprise rennaise R&D Tech France, reconnue dans la formation professionnelle au pilotage de drone. Pour présenter ces éléments, et évoquer avec eux le déroulement d’une formation.

Qu’est-ce que le pilotage de drone a apporté aux 8 personnes participant à Handidrone ? Voient-ils cet événement comme un loisir ou un futur métier ?

Beaucoup d’émotions ! Cela leur a permis de s’essayer à une activité dont ils avaient entendu parler mais qu’ils n’avaient jamais expérimentée auparavant. Le temps d’un vol, le pilote oublie tous ses soucis. Et cela est encore d’autant plus vrai quand les personnes passent au vol en immersion.

Beaucoup ont d’abord vu cette activité comme un loisir, et il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui, c’est le drone de loisir qui prédomine sur le drone professionnel. Par contre, deux des participants s’étaient portés volontaires puisqu’ils avaient déjà songé à en faire un métier. Ce type d’opération pourrait peut-être nous permettre, demain, d’ouvrir des formations spécifiques dans certains de nos établissements en France. C’est avec ce type d’initiatives que d’autres idées émergent !

Merci ! Un dernier mot pour conclure cette interview ?

J’aimerai remercier chaleureusement l’ensemble des membres du club d’aéromodélisme Spirale 35. Pour leur soutien dans l’organisation de cette opération. Chaque membre du club est venue bénévolement pour consacrer du temps au partage d’une passion, avec à la clé des rencontres, des échanges et des sourires. C’est grâce à ce genre d’appui fort de sens que LADAPT concrétise chaque année de nombreux projets à destination des personnes accompagnées. Merci !

Consultante en Stratégie Digitale chez Insaniam, j'accompagne les entrepreneurs et les TPE/PME dans la construction de leur visibilité sur internet que ce soit sur les réseaux sociaux, dans les résultats de recherche de Google ou grâce aux newsletters.

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez mettre en place une Stratégie Digitale ou réaliser un site internet, vitrine ou marchand, à votre image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.