Parmi les facteurs permettant à l’entreprise de connaître la croissance, il y en a un qui tient une place particulièrement importante : l’emplacement.

Pourquoi ?

Se tromper d’emplacement est fatal pour le commerçant/entrepreneur. En effet, celui-ci s’engage dans un bail commercial, dit 3/6/9. Autrement dit, il est lié par un contrat pendant au moins trois ans. Les loyers et les charges sont donc dus pendant cette durée.

De plus, il est fréquent que le commerçant fasse des travaux et investisse dans du matériel. Une somme importante est donc déboursée dès les premiers mois de l’installation.

Deux erreurs, principalement, peuvent être commises lorsque l’on choisit un emplacement. Trouver un très beau local situé dans une rue qui ne colle pas à notre produit ou service. Et inversement, trouver un local “moyen” ou “mauvais”, situé dans une rue idéale pour nos produits et services. Dans les deux cas, le commerce ne fonctionnera pas. Ces deux erreurs soulèvent le problème de l’image. La première hypothèse vise l’incohérence entre l’image du bien et celle de la rue. Et la seconde hypothèse concerne l’inadéquation entre l’image du produit et l’image du local.

Comment remédier à ces deux erreurs ?

Premièrement, il faut connaître son projet. Il est primordial de connaître son produit et sa cible. Cibler une rue populaire alors que l’on commercialise un produit haut-de-gamme n’est pas judicieux. L’inverse non plus.

Une fois que l’on connaît son produit, il faut connaître sa ville d’implantation, c’est-à-dire les rues qui sont susceptibles d’accueillir son commerce. Implanter un commerce de prêt-à-porter au milieu de commerces de bouche présente des risques. L’inverse également.

Il faut également avoir en tête qu’au sein de cette première répartition, une autre distinction peut être faite. Si l’on prend l’exemple du prêt-à-porter, toutes les marques ne visent pas la même tranche d’âge et le même pouvoir d’achat. Il faut donc cibler la bonne rue en prêt à porter.

Finalement, la démarche est la suivante :

  1. connaître son produit et sa cible
  2. connaître les rues qui peuvent accueillir mon commerce
  3. faire la distinction, parmi ces rues, entre celles qui touchent ma clientèle et celles qui ne la touchent pas.

En conclusion : il faut choisir un local en adéquation avec ses produits et services. Cela exige de connaître l’image de son produit et celle de la rue (voire de la ville) qui peut recevoir notre commerce. Je suis à votre disposition pour un rendez-vous pour échanger sur vos besoins.

Je suis négociateur en Immobilier Commercial au sein du Groupe GIBOIRE. Mon métier consiste à trouver l'emplacement correspondant au projet de mon client. A chaque emplacement son produit, et à chaque emplacement ses règles du jeu : location, cession de droit au bail, cession de fonds de commerce ou encore cession de murs ! L'entrepreneur a l'embarras du choix. Je suis à son écoute pour l'aider dans ce défi ! Giboire commerce, 14 rue de Plélo, Rennes (35000) Tèl : 02 23 42 43 44

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.