Bonjour Léa ! Nous nous connaissons par l’intermédiaire de Barnabé et de l’association Haroz, pour laquelle tu apportes tes compétences de psychologue. Cette interview sera l’occasion de parler du burn-out. Avant tout, comment le définirais-tu ?

burn-out

Le burn-out correspond à une phase d’épuisement professionnel. Si le stress au travail est stimulant à petite dose, il ne doit pas persister dans le temps et en intensité. On peut parler de burn-out quand le stress persiste jusqu’à une situation insupportable où l’épuisement est émotionnel, psychique et physique, aboutissant à un sentiment de «vide». Une baisse de motivation professionnelle ainsi qu’une déprime s’installent alors.

Cela traduit souvent un malaise, un ressenti professionnel qui n’est pas exprimé. Si le terme «burn-out» est à la mode, c’est peut-être qu’il vient nommer à lui seul, pour la personne en souffrance au travail, tout ce qui n’avait pas été entendu jusque-là par l’entourage. Déclarer «je fais un burn-out» donne l’impression d’être compris. Si derrière ce terme, il existe une multitude de situations vécues au travail, elles sont toutes en lien avec les conditions de travail et les différentes relations professionnelles (clients, collègues, hiérarchie, etc.)

Quels sont les symptômes qui doivent alerter ?

La première alerte est le sentiment d’épuisement, car la caractéristique principale du burn-out est que les temps de repos habituels (sommeil, weekend, congés, etc.) ne suffisent plus à soulager la fatigue, devenue chronique.

On observe également une inefficacité liée à une auto-dévalorisation, causée par divers symptômes (troubles du sommeil, nervosité, tensions musculaires, difficultés de concentration, oublis, etc.)

Ensuite, un cynisme se développe souvent. Cela s’explique par une déshumanisation inconsciente des autres, mettant l’entourage à distance, dans un mouvement défensif d’auto-préservation face aux exigences émotionnelles du travail que la personne ne peut plus surmonter.

Il est donc difficile de repérer des signes avant-coureur du burn-out. Par essence, c’est un processus qui se renforce progressivement. Il aspire le sujet dans une spirale descendante dont il est difficile de s’extraire … Il est essentiel de rester à l’écoute du corps et de l’esprit, et d’être dans une démarche préventive.

J’imagine que dans la majorité des cas, les entrepreneurs sont en plein déni ? Ce sont eux qui prennent l’initiative de te contacter ?

Le stress étant inhérent à la vie des entrepreneurs, ils ne se rendent effectivement pas toujours compte que leur état est alarmant. Étant généralement passionnés et idéalistes, les chefs d’entreprise se fixent des objectifs importants. Ils doivent garder bonne figure, ce qui accentue le stress puis amène à un sentiment de solitude. Habitués à gérer une pression importante, ils se sentent parfois à l’abri de souffrances professionnelles. Ils peuvent compenser momentanément cette pression sociale par des comportements d’évitement ou addictifs (alcool, drogues, écrans, etc.) qui voilent le mal-être.

Ce sont toujours mes patients qui font la démarche de m’appeler, car sans leur demande aucun effet thérapeutique n’est possible. Néanmoins, c’est généralement une personne de l’entourage qui fait prendre conscience à la personne de son état. Même si la démarche de rencontrer un psychologue s’est démocratisée, c’est encore tabou car souvent assimilé à de la faiblesse. Cela peut pourtant permettre d’éviter l’épuisement total des ressources internes et de ce fait, l’arrêt du travail.

Merci Léa ! Comment les lecteurs peuvent te contacter ?

Je suis joignable au 06 76 11 87 32.

N’hésitez pas à aller voir mon site web pour plus d’informations sur ma pratique.

https://psychologue-cesson-sevigne-rennes.fr/

-Publicité-

06 22 46 30 60

Entrepreneur depuis presque dix ans avec Mangabey.bzh. J'accompagne les professionnels et les particuliers dans tous leurs évènements :

  • Prestations de Disc-Jockey avec sonorisation & éclairage
  • Location de matériel & conseil dans la sélection de votre playlist musicale

Intrapreneur dans Insaniam. Notre équipe conseille les entrepreneurs avec une volonté de penser différemment la stratégie :

  • Création et développement (construction du produit/service avec un minimum d'investissement, mesure des données de votre marché, amélioration continue de votre produit/service)
  • Digitale (site internet, e-commerce, référencement naturel, L'Agence des Blogueuses, newsletters, réseaux sociaux, formation professionnelle)
  • Commerciale (faire du réseau, trouver des clients, vendre, fidéliser)
  • Évènementielle (structurer votre discours, travailler avec des prestataires de confiance, augmenter votre image de marque, gagner en notoriété & en visibilité)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.